Expositions

Mia Casa a aussi pour vocation de faire découvrir le travail d'artistes originaux et engagés.


Ont par le passé été exposés à la maison :

David Pinzón, "Les Héritières de Vénus"

En marge de l’exposition "Rodin, la lumière de l’Antique" (été 2013), une installation du photographe plasticien David Pinzón, "Les Héritières de Vénus", rendant hommage à la beauté de la Vénus d’Arles et des Arlésiennes d’aujourd’hui.

www.david-pinzon.fr

Tim Motion – ‘Le temps des gitans’

Une exposition de photographies de Tim Motion documentant la vie des gitans dans les années 1960.

www.timmotion.com


Moussa Sakho

Artiste sénégalais en résidence ; il a également exposé à la maison une série de peintures sous-verre. Moussa Sakho travaille le métal, le bois, toutes sortes de matériaux glanés ici ou là, qu'il transforme avec humour et poésie. Ainsi, il recycle des ressorts de camions, des anciennes photos en noir et blanc, des panneaux publicitaires, du mobilier urbain pour en faire des meubles, des tableaux, des sculptures.

http://www.videomark.fr/portrait-moussa-sakho-video-video-95.htm


Philippe Monnier

Décrivant son oeuvre, l'artiste arlésien parle de "pastellographie". Entendez par là un travail au pastel réalisé en direct lors d'évenements, sur le vif. Des images hautes en couleurs et dont la vibration est palpable, et autant de souvenirs d'une vie en Arles.

Marco Ambrosi – ‘Portraits in Black’

Tels de vrais rois et reines, il trônent en tenue d’apparat, la couleur de leur peau renforçant même l’éclat de leur apparence. Ils sont pourtant de leur état travailleurs immigrés parfois clandestins, et confinés au quotidien aux tâches les plus ingrates que la société italienne daigne leur confier. Soulignant le décalage entre fastes de l’apparence et réalité d’une condition difficile, les photographies de Marco Ambrosi vont à l’encontre des préjugés et mettent joliment en lumière ceux que, d’ordinaire, l’on ne voit pas. Né au Congo et aujourd’hui basé en Italie, Marco Ambrosi pratique et enseigne la photographie, entre autres à l’université de Kwara au Nigéria.

www.marcoambrosi.com


David Pinzón – ‘Le cirque Royal Dumbar’

Photographe indépendant et professeur de photographie d’origine colombienne basé en Arles depuis 2003, David Pinzón nourrit dans son travail un questionnement sur l’identité et la mémoire.

www.david-pinzon.fr


Bogdan Korczowski

L'artiste, peintre et photographe de renom, exposait une partie de sa " Photothèque " : des Polaroids représentant des corps de femmes dans des poses érotiques émaillent plusieurs petits tableaux qui, dans leur ensemble, dessinent une fresque murale. De quoi cultiver l'opposition entre abstraction et figuratif et alimenter une réflexion sur la subjectivité dans l'interprétation d'une œuvre.

www.korczowski.com


Matthew Ford

En marge de la promenade " Rock " des "Rencontres 2010 " de la photographie d'Arles, l'artiste proposait des clichés saisis lors d'un concert des Rolling Stones. Campagnes de publicité, reportages pour des grands titres internationaux, mais aussi interprétations personnelles révélant un vrai travail sur la lumière, la composition, l'instant et la compréhension du sujet : depuis 30 ans, ce photographe éclectique s'applique et méritait bien une exposition.

www.matthew-ford.co.uk


Tomasz Matkowski

Romancier et photographe, Matkowski exposait une série de photographies intitulée " Wonderland " où la nuit et le flou nous plongent dans une anonymité vibrante, propice aux fantasmes. Le travail visuel rend palpable l'excitation de l'auteur dans sa découverte des lieux. Et lui de souligner le beau, mais aussi de cultiver l'inquiétude, et donc l'ambiguité : sans doute l'une des clefs de la charge émotionnelle de ces photographies.

www.tomaszmatkowski.pl


Stephen Burrows

Plongez dans l'atmosphère d'un film noir et découvrez un Paris inédit. Jouant des contrastes et mettant l'accent sur les formes géométriques et le noir profond, Burrows plante la scène du crime sous des cieux agités. Et la magie s'opère alors que monuments et statues semblent prendre vie. Une touche d'ironie et vient enrichir le côté sombre de ces photos, une ode originale à la ville Lumière et un style à part entière.

www.stephenburrowsphotography.com


Anthony Epes

Le photographe américain Anthony Epes donne au paysage anglais parfois si soigné toute sa force, grâce à un procédé de double développement du film, de sorte à projeter ces images un peu au-delà du réel, dans un univers d' " hyper réalité ". Ainsi se crée la magie de l'instant et deviennent ces paysages presque surnaturels et empreints d'humanité, à l'opposé de la traditionnelle " nature morte ".

www.anthonyepes.com


Philippe Dedryver

Basé à Paris, Philippe Dedryver porte néanmoins son regard vers le Sud, notamment l’Espagne et sa culture du flamenco, danse qu’il pratique par ailleurs. Il exposait une série prise en coulisses d'un spectacle de flamenco série traduisant un regard unique - mâtiné tout autant d'onirisme que de caravagisme, tout en étant chaleureux et dynamique - qui, de fait, nous entraîne dans cette danse. .

www.philippededryver.com


Nous vous invitons par ailleurs à prolonger cette expérience lors d'un séjours à thématique artistique.

The Real Stones © Matthew Ford
The Real Stones © Matthew Ford
act.html">CONTACT